Le coût de la montée des eaux

Publié le par libertus


Extrait www.naturavox.fr/article.php3

Enfin, face à la monté des eaux, les réactions au niveau International, National et Local peuvent diverger. Ainsi, certains pays (comme l’Angleterre et probablement la France) n’accordent que peu d’importance aux conséquences de la montée du niveau de la mer. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il n’y a pas de solutions viables à long terme, que l’engraissement des plages coûte très cher (la Hollande prévoit de dépenser plus de 2 000 milliards d’Euros pour maintenir ses polders dans le siècle à venir), que les digues ont des effets secondaires négatifs (elles bloquent les alluvions et empêchent le sable de circuler, favorisant l’érosion dans d’autres régions). D’autre part, une digue dure dix ans, la montée des eaux devrait au moins en durer 1 000…

 

Cependant, les plages du sud de la France, par exemple, présentent un intérêt économique non négligeable. Et leur disparition aurait une conséquence dramatique sur le tourisme régional. Les communes vont donc très certainement s’activer, mais jusqu’à quel point l’entretien d’une digue coûtera moins cher que les recettes du tourisme ? Ne faudrait-il pas traiter le problème au niveau national ?

 


2000 milliards d'euro cela fait beaucoup d'argent , énormément d'argent Non?

Commenter cet article