scandale de viande avariée en Allemagne, une parlementaire du vlaamse belang impliquée

Publié le par libertus


Une partie importante des 150 tonnes de viande avariée vendue à des fast-food allemands, a été revendue par la société brugeoise Madigro. L'entreprise appartient à la parlementaire flamande Agnes Bruyninckx (Vlaams Belang) et à son époux Freddy Bruyninckx, écrit vendredi le quotidien De Morgen.

Depuis la semaine dernière, l'Allemagne est secouée par un scandale de viande avariée. Environ 150 tonnes de cette viande ont été écoulées vers des entreprises de transformation avant d'être revendues, sous forme de viande traitée, à des fast-food de huit états allemands. La viande a été consommée. Il apparaît aujourd'hui que la fraude a eu lieu avec le concours de la sprl Madigro, une firme alimentaire, également spécialisée dans le traitement d'abats.

L'hebdomadaire allemand Stern a diffusé le parcours qu'ont suivi les différents chargements de la viande déclarée impropre à la consommation (K3). Le 12 juillet dernier, 20,3 tonnes de la société Sonac à Bad Bramstedt (nord de l'Allemagne) ont été transportées vers l'abattoir Wertfleisch à Wertingen. Ce transfert n'aurait pas dû avoir lieu parce que l'Union européenne surveille de près les K3 et la viande destinée à la consommation humaine.

Ce transfert a cependant pu se produire grâce à un "détour" administratif via la Belgique. La viande avariée a ainsi été vendue par la société Sonac à la firme Madigro, qui l'a revendue, le 16 juillet, à l'entreprise Wertfleisch au prix de 27,45 cents le kilo. La viande a ensuite atterri dans les fast-food de Berlin. L'époux d'Agnes Bruyninckx a affirmé ne pas être au courant que la viande K3 était destinée à la chaîne alimentaire en Allemagne. (belga)
Une partie importante des 150 tonnes de viande avariée vendue à des fast-food allemands, a été revendue par la société brugeoise Madigro. L'entreprise appartient à la parlementaire flamande Agnes Bruyninckx (Vlaams Belang) et à son époux Freddy Bruyninckx, écrit vendredi le quotidien De Morgen.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article