L'Islande arrête la pêche industrielle de la baleine

Publié le par libertus


L’Islande arrête la pêche à la baleine

 

fin_whale_gybarra107654_121019.jpg

Einar K Guofinnsson, Ministre Islandais des Pêches, annonçait hier la décision de ne pas renouveler les quotas de pêche pour la baleine. L’espèce est en danger (Source : WWF ) et c’est une décision heureuse, mais nous remarquons tout de même sa justification commerciale : “Il n’y pas de demande suffisante pour la viande de baleine“, remarquait le ministre ; “L’industrie baleinière, comme toutes les autres, doit obéir au marché“…

C’est assez désolant : alors que les désastres et couts économiques des extinctions en masse sont maintenant bien identifiables, les gouvernements s’en tiennent toujours au strict calcul à court terme pour décider de la vie ou de la mort des espèces… De surcroit, cette décision intervient en réalité à cause de l’interdiction du commerce international des espèces en danger, instaurée par le CITES (Convention Internationale sur le commerce des espèces menacées d’extinction), qui bloque l’accès aux industriels Islandais du marché Japonais, où l’on est friand de viande de baleine. 

Bien sûr, la décision est accueillie avec enthousiasme par le WWF, qui rappele toutefois que l’Islande continue d’opérer ce qu’on appele la “chasse scientifique”, autre manière d’exterminer des baleines sous prétexte d’étudier... leur mode de vie. Et le WWF de rappeler que toutes les viandes issues de ces “génocides scientifiques” (7000 proies en 20 ans) terminent.. sur les marchés japonais.

On a encore du pain sur la planche…

Source :  The Guardian . Crédit Photo : Canon - Gustavo YBARRA - WWF L’Islande arrête la pêche à la baleine

Publié dans animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article