L'enseignement belge, champion de l'inégalité

Publié le par libertus


L'enseignement belge, champion de l'inégalité

La Belgique est le pays qui connaît le plus grand fossé entre les élèves qui réussissent le mieux et ceux qui réussissent le moins bien. Cet écart est en lien avec l'origine sociale des élèves, ont indiqué vendredi Ides Nicaise (Hoger Instituut voor de Arbeid), Dirk De Zutter (Christelijke Onderwijs Centrale) et Nico Hirtt (Oproep voor een democratische school).

L'écart entre les résultats des élèves nantis et les plus pauvres n'est nulle part ailleurs que chez nous plus important. Le constat se base sur une comparaison entre quinze pays européens. "Notre enseignement n'amoindrit pas les inégalités avec lesquelles les enfants entrent à l'école, mais confirme et accentue cette inégalité", selon les auteurs.

L'écart se manifeste déjà à l'école maternelle. Les enfants de 2,5 à 3 ans de mères ayant un diplôme de secondaire inférieur, fréquentent moins l'école que la moyenne. Déjà en première année, la probabilité est dix fois plus élevée pour les enfants de parents moins scolarisés de présenter un retard.

Publié dans politique

Commenter cet article