Justine remporte son 2e US Open

Publié le par libertus


Justine remporte son 2e US Open


La Belge Justine Henin a remporté pour la deuxième fois l'US Open en battant en finale la Russe Svetlana Kuznetsova en deux sets 6-1, 6-3, samedi à New York. La N.1 mondiale, âgée de 25 ans, s'était déjà imposée en 2003. Elle compte désormais sept titres du Grand Chelem à son palmarès avec quatre Roland-Garros et un Open d'Australie.

"Mon meilleur tennis"
Henin était la grande favorite de la finale contre une adversaire qu'elle a battue quinze fois en dix-sept rencontres. Placée dans la partie la plus difficile du tableau, elle avait fait le plus dur en éliminant coup sur coup les deux soeurs Williams, Serena en quart de finale puis Venus en demi-finale. "C'est une superbe sensation, j'ai vécu deux semaines magnifiques. J'ai joué mon meilleur tennis", a dit la Wallonne en recevant le trophée devant les 23.000 spectateurs du stade Arthur Ashe.

Sans perdre le moindre set
Henin a remporté le tournoi sans perdre le moindre set en sept matches, ce qui donne une idée de sa domination sur le tennis féminin. Autre symbole, la facilité avec laquelle elle a balayé en finale celle qui deviendra dès lundi sa dauphine au classement mondial, passant de la 4e à la 2e place. Beaucoup plus complète que Kuznetsova, et que n'importe quelle autre joueuse, la Belge a été supérieure dans tous les domaines.

Presque un sans-faute
Avec ses jambes extraordinaires, elle a anéanti les velléités offensives de la Russe, qui malgré son grand coup droit n'a pu réussir que cinq points gagnants du fond du court pendant tout le match, contre 29 fautes directes. C'est elle aussi qui a été la plus forte en attaque grâce à son service et à son coup droit, deux des armes qu'elle a le plus améliorées depuis ses débuts. Même à la volée, la Belge est devenue redoutable (13 points sur 16 montées au filet) malgré sa modeste taille (1,67 m).

Séparation
Justine Henin a traversé une épreuve personnelle en début d'année, sa séparation d'avec son mari Pierre-Yves Hardenne. N'ayant pas la tête au tennis, elle n'a commencé sa saison qu'en février et n'a pas participé à la première épreuve majeure, l'Open d'Australie. Mais depuis, c'est presque le sans-faute. La N.1 mondiale a remporté sept titres en onze tournois joués, un nombre relativement restreint par rapport aux stakhanovistes du circuit, comme la Serbe Jelena Jankovic qui en est déjà à 22.

Marion Bartoli
C'est que la championne essaie d'éviter le surmenage après les blessures et autres pépins de santé qui ont perturbé ses saisons 2004 et 2005. Son seul gros faux-pas a été sa défaite en demi-finale de Wimbledon contre la Française Marion Bartoli. Le Grand Chelem anglais reste l'unique épreuve majeure dans laquelle elle n'a jamais pu triompher malgré deux finales.

Kuznetsova retrouvait à 22 ans la finale de l'US Open trois ans après la victoire surprise qui l'avait révélée. Elle avait aussi joué la finale de Roland-Garros l'année dernière et s'était déjà inclinée contre Justine Henin.










































Publié dans sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article