Propagande chinoise sur internet

Publié le par libertus


Attention on ne connait pas le nom de ce chinois ....



Un jeune Chinois se serait effondré, mort, dans un cybercafé, après avoir enchaîné trois jours de jeux en ligne consécutifs, rapportent aujourd'hui les agences Reuters et AFP, citant le quotidien étatique Beijing News. Concerné par les problèmes d'addiction à Internet, le gouvernement chinois pourrait profiter de cette triste nouvelle pour mettre en place de nouvelles mesures visant à réduire le temps que les joueurs passent en ligne.

Agé de trente ans, ce jeune homme se serait soudainement écroulé face à son ordinateur, situé dans un cybercafé de la province de Guangdong, après trois jours passés en ligne. Le type ou nom du jeu auquel il s'adonnait n'a pas été mentionné. Rapidement alertés, les secours ne seraient pas parvenus à le réanimer. « D'après les premières conclusions, le temps que cet homme aurait passé en ligne aurait provoqué des problèmes de coeur », aurait indiqué un urgentiste de la ville de Zhongshan.

Soucieux de la montée de phénomènes comme la pornographie et la dissidence contre le régime en place, le gouvernement chinois a pris en mars dernier la décision d'interdire toute ouverture de cybercafé dans le pays. A cette époque, la Chine comptait environ 113.000 cybercafés pour une population de quelque 137 millions d'internautes. Il légitimait cette mesure par la volonté de protéger les jeunes Chinois de l'accoutumance à Internet.

Publié dans Santé

Commenter cet article