Alerte à la la bactérie mangeuse de chairs

Publié le par libertus






Le nombre d'infections au staphylococcus pyogenes, une bactérie "mangeuse de chairs" très agressive, a doublé entre les mois de janvier 2008 et 2009, rapporte De Morgen, dans son édition de mercredi.

Sur les 23 patients infectés depuis le début de l'année, quatre sont décédés, parfois après seulement quelques jours. Chez nombre de patients, l'infection qui évolue à une vitesse foudroyante n'a pu être enrayée qu'en amputant immédiatement les membres touchés. En janvier 2008, onze personnes avaient été infectées et une en était morte. Le professeur Herman Gossens, patron du laboratoire de référence à Anvers, se dit alarmé par ces chiffres et va demander à l'Institut Scientifique de Santé publique de suivre l'affaire de près. La bactérie s'introduit dans le corps du malade via une plaie et s'attaque ainsi aux tissus. "Il s'agit de cas très atypiques. Les patients se plaignent de terribles douleurs locales, qui ne sont pas en rapport avec la blessure", explique le professeur Gossens. La maladie "évolue de façon foudroyante. Après quelques heures, les tissus se nécrosent localement et après un jours ou deux, des membres entiers peuvent être morts".

La présence de cette bactérie a été détectée pour la première fois en Belgique, au début des années '90, chez des jeunes femmes qui venaient d'accoucher dans un hôpital anversois. Depuis, le nombre d'infections est resté globalement stable. (belga/th) 18/02/09 10h53

Publié dans Santé

Commenter cet article